Page 3 of 9

Marie-Andrée Fallu, agente de liaison scientifique auprès du Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique

Marie-Andrée est passionnée de science depuis son enfance. Elle détient un doctorat en géographie de l’Université Laval (paléolimnologie des lacs nordiques). Elle a ensuite effectué des recherches postdoctorales en écologie aquatique des rivières auprès des membres du GRIL, le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique, à l’Université du Québec à Trois-Rivière.

Passionnée des sciences aquatiques d’eau douce, elle occupe le poste de coordonnatrice générale et agente de liaison au GRIL depuis près de 12 ans. Elle coordonne aussi le Programme FONCER-CRSNG ÉcoLac depuis son obtention en 2014. Outre ses tâches de coordination et d’administration, elle facilite la diffusion et le transfert des connaissances des membres du GRIL vers le public et les instances intéressées. Notamment, elle participe à différentes tables de concertation, colloques et autres réunions, et présente des conférences grand public.

Le GRIL est un regroupement stratégique du FRQNT qui réunit 50 chercheurs de 9 institutions universitaires québécoises qui ont tous à cœur une meilleure compréhension des écosystèmes d’eau douce.

Sébastien Carassou, astrophysicien et vidéaste sur la chaine Youtube Le Sense of Wonder

Bonjour à toutes et à tous !

Moi c’est Sébastien Carassou, alias @FlashCordon sur un site populaire de microblogging. Astrophysicien de formation (j’ai joué avec des univers simulés pendant 3 ans pour mieux comprendre l’évolution des galaxies), je consacre désormais ma vie à combattre le crime et les forces du mal à travers la chaine Youtube le Sense of Wonder, que j’ai lancé il y a quelques années avec le célèbre journaliste scientifique @Eledolley.

Passionné de transmission des sciences depuis les épisodes de Cosmos (de feu Carl Sagan) que j’ai regardé en boucle dans mes jeunes années, je me suis essayé à cet exercice à travers différents formats. A travers mon blog tout d’abord (http://lesenseofwonder.blogspot.com ), qui a hébergé mes balbutiements et mes envolées lyriques. Puis sur Twitter, à travers mon compte @FlashCordon, où je réalise une veille scientifique quotidienne et des Livetweets d’événements scientifiques. Sur Youtube ensuite, où j’écris et je présente la suite spirituelle de feu mon blog dans des épisodes qui prennent beaucoup trop longtemps à réaliser. Et puis dans le milieu associatif aussi, en tant que président et co-fondateur d’une association de diffusion de la culture scientifique , le collectif Conscience (http://collectifconscience.org/), qui m’a permis de co-construire quelques projets qui me tenaient à cœur, comme le compte Twitter de rotation-curation @EnDirectDuLabo que j’anime depuis plus de 2 ans maintenant. Et enfin dans la vraie vie (!), où je présente occasionnellement des conférences grand public sur l’univers et ses merveilles dans des festivals culturels (Lyon Science, Vulgarizators, Geekopolis…).

Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer.

J’espère pouvoir être cet interlocuteur pendant cette semaine. Au plaisir d’échanger avec vous ! 😉

François-Louis Pelissier, étudiant en Master de Systématique Évolution et Paléontologie et vidéaste

Bonjour à tous les fans de Sciences !
Je suis François-Louis Pelissier et actuellement je suis en M1 à l’Université Pierre et Marie Curie, nouvellement Sorbonne Science depuis 2018. J’étudie là-bas en Master de Systématique Évolution et Paléontologie. Avant cela j’ai eu une licence de biologie spécialité Biologie des Organismes et Évolution à Aix-Marseille Université. L’année dernière, en parallèle de mes études, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de diffusion et du partage des savoirs sur YouTube via ma chaîne : F-L Reptile.

Fou des sciences et en particulier des sciences naturelles en rapport avec la zoologie, j’explorais mon jardin alors que j’étais loin d’être un bipède accompli ! C’est à ce moment que j’ai eu un véritable coup de cœur pour les reptiles. Rapidement j’ai voulu en apprendre sans cesse sur eux, qu’il s’agisse de nos espèces actuelles ou de leurs lointains parents disparus. Et cet apprentissage constant continue encore et n’est pas prêt de s’arrêter. C’est une occupation qui me demande pas mal de temps, j’y consacre presque systématiquement mon temps libre (et même un peu plus parfois).

À côté de cela, comme je l’ai dit plus haut j’essaie de partager cette passion sur ma chaîne YouTube. L’objectif est d’essayer de transmettre et de traiter le maximum de savoirs et de domaines scientifiques en se servant des reptiles comme exemple à chaque fois. Ainsi les deux piliers de la chaîne sont herpétologie et la paléontologie mais écologie, systématique, génétique et autres sont les bienvenues quand je trouve un sujet reptilien à mettre dessus. Cette chaîne me permet vraiment de partager mes plus grandes passions.

Sinon je possède deux serpents actuellement, je suis terrariophile depuis mes 11 ans et je suis aussi membre de la Société Herpétologique de France et de la Société des Amis du MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle).

A côté de tout ça je suis quelqu’un de très créatif, j’aime beaucoup dessiner et écrire des histoires quand j’en ai le temps.

J’ai hâte de vous rencontrer afin qu’on discute ensemble !

Pour revivre la semaine de François-Louis, c’est par ici :

Audrey Mikaëlian, Journaliste-réalisatrice scientifique à la TV

Youhou,

Je m’appelle Audrey Mikaëlian, je suis journaliste réalisatrice scientifique à la télévision et c’est moi qui vais avoir la joie d’animer le compte comscicomca la semaine du 29 janvier 2017.

Au siècle dernier, j ai fait des études de biologie et de réalisation audiovisuelle puis de journalisme à l école publique de journalisme de Tours. Et c’est donc assez naturellement que je suis devenu journaliste-réalisatrice scientifique.

J’ai commencé à la télévision à E=M6, puis j’ai bossé pour à peu près tous les magazines TV de sciences de l époque  ( les grandes énigmes de la science, 5/5, projet X13, questions sans réponses…)

Depuis 2003, je fais aussi des documentaires de sciences ou de découverte, des dessins animés sur l’histoire des sciences pour les enfants, et plein de petites choses à droite, à gauche pour faire des ponts entre science et société. Je dispense aussi des formations de media training spécifiques pour les scientifiques

Enfin, je suis membre du bureau de l’AJSPI, l’association des journalistes scientifiques et je suis cette année le cycle national de l’IHEST, l’institut des hautes études pour la science et la technologie.

Pour revivre la semaine d’Audrey, c’est par ici :

 

Hélène Carlettini, Visibilité de la recherche – Polytechnique Montréal

semaine2_20161003_helene-carlettiniBonjour tout le monde ! Je suis Hélène Carlettini, fière franco-canadienne, à l’aube de mes 30 ans! Nouvel emploi depuis ma première expérience ici… nouvelle semaine de partage avec vous.

Je travaille à Polytechnique Montréal depuis l’automne 2016. Mon travail est une belle évolution de ce que j’ai fais jusqu’à présent. Principalement: conseils et aide aux départements de recherches, relations humaines et communications (projets, appliquée). Nous sommes une université, donc nous devons répondre aux besoins des étudiants ingénieurs, chercheurs, du savoir et du Québec.

À titre personnel, j’essaie de donner un coup de pouce au 24 heures de science, pour lequel j’ai travaillé en 2014 et l’ACS, en 2015.  Depuis 2016, je soutiens @ComSciComCa. Je fais une rotation entre ces trois entités 🙂

Je suis présente sur twitter et je réserve Facebook à un volet un peu plus personnel, mais je ne cache pas de dossiers compromettants 🙂

Dans une autre vie, j’étais en laboratoire, virage assumé!

J’aime les chats (surtout le mien), le fromage et en apprendre toujours plus sur la culture québécoise.

Pour lire le Storify de mon emploi précédent (2016), c’est par ici.

 

Pour revivre la semaine d’Hélène, c’est par ici :

 

 

Chloé Damaret, étudiante au Master Médiation des Sciences à Bordeaux et membre de l’association Dealers de Science

Hello les scienceuses et scienceurs !

Je suis Chloé Damaret, étudiante en deuxième année de Master Médiation des Sciences à Bordeaux et membre de l’association Dealers de Science.

Quand j’étais petite, je rêvais d’embarquer dans le camion de Fred et Jamy pour mieux suivre leurs aventures scientifiques.

Un bac scientifique (colorée d’options littéraires et artistiques) en poche, je continue mes études en me dirigeant vers un parcours pluridisciplinaire : la licence Culture Humaniste et Scientifique de l’université de Bordeaux Montaigne. Entre sciences fondamentales, sciences humaines et arts, mon cœur balance, mais c’est lors d’un échange universitaire au Québec que je tombe en amour pour la vulgarisation scientifique.

Quelques mois plus tard, je me retrouve en Master Médiation des sciences, co-habilité par l’université Bordeaux Montaigne et l’université de Bordeaux, bien décidée à faire de mon rêve d’enfance une profession mais avant tout une passion!

Depuis, je suis également membre de l’association Dealers de Science, l’association de filière de mon master.

Nous organisons et participons à de multiples actions pour favoriser la diffusion du savoir scientifique et notre événement phare cette année… l’événement Dés’ordres !

Une semaine de culture scientifique en plein cœur de Bordeaux où nous avons créé ciné-débat, conférence, murder party, etc…

Mais je n’en dis pas plus et je vous embarque toute cette semaine pour découvrir les coulisses de ce type d’événement !

 

Pour revivre la semaine de Chloé, c’est par ici :

Jean-Daniel Doucet, chargé de projets – éducation, Centre des sciences de Montréal

Jean-Daniel est depuis 7 ans un homme-orchestre en animation scientifique. Présentement chargé de projets, éducation au Centre des sciences de Montréal, il a aussi été animateur, recherchiste et consultant scientifique pour l’émission Top Science à UNIS-TV, en plus de mettre en place les programmes d’animation d’Attraction chimique et de l’École des protéines à l’Université Laval.

 

Pour revivre la semaine de Jean-Daniel, c’est par ici :

Martin PM, auteur de BD, illustrateur et vulgarisateur

Bonjour à tous et toutes,

Je m’appelle Martin Patenaude-Monette, mais je signe «Martin PM» pour faire plus court. Je consacre la majorité de mon temps à la bande dessinée et à l’illustration.

Les sujets scientifiques sont parmi ceux que je préfère, qu’il s’agisse de sciences naturelles ou de sciences sociales. Mon intérêt pour la science remonte à ma jeunesse. Ce qui m’a entraîné à faire un baccalauréat et une maîtrise en biologie. Comme biologiste, j’ai le plus souvent travaillé en écologie animale. Mon projet de recherche à la maîtrise portait sur le l’alimentation des goélands en région urbaine. Ce n’était là qu’un sujet parmi un une étude plus vaste ayant toujours cours.

Je dessine aussi depuis mon tout jeune âge. J’ai démarré un blogue BD pendant mes premières années universitaires. J’ai alors commencé à mixer BD et sciences. Cela étonne parfois les gens, car la BD est encore trop souvent associée aux enfant et à la famille. Pourtant, la BD, un médium alliant texte et image, est particulièrement puissant pour vulgariser de l’information.En plus, côté fiction, on ne compte plus les récits qui sont destinés à un public adulte, qui n’ont rien à envier à la littérature ou au cinéma.

Après avoir travaillé comme professionnel de recherche et comme analyste au Ministère de l’Environnement du Québec (évaluations et autorisations environnementales), je me suis lancé professionnellement en tant qu’auteur de BD et illustrateur, en priorisant les projets de vulgarisation scientifique et sociopolitique. Je travaille autant pour certains médias québécois (Nouveau Projet, Curium, Quatre-Temps, Journal des Voisins, Planète F, Planches, Caribou, etc.) que pour des organismes qui cherchent à vulgariser leur projet (Nature Canada, Gouvernement de la nation crie, Collectif pour un Québec sans pauvreté, ACFAS, CDHAL, PAQG, etc.). J’apprivoise de plus en plus le reportage en BD et y prend beaucoup de plaisir.

L’engouement pour la BD documentaire est grand en Europe francophone depuis quelques années. Au Québec, cet intérêt décolle tranquillement… J’espère pouvoir le faire croître! J’ai d’ailleurs la chance d’avoir donné des formations sur la vulgarisation en BD pour l’Acfas et le Chapitre Saint-Laurent.

En parallèle à mes activités de communication scientifique en dessin, j’ai aussi des projets personnels de bandes dessinées que vous pouvez consulter sur mon site web. Et je travaille encore parfois sur des projets de recherche en écologie animale. J’ai travaillé dernièrement avec l’Eider à duvet et le Cormoran à aigrettes. Deux espèces pour lesquelles j’aimerais trouver le temps de faire de courtes BD documentaires!

Pendant cette semaine, je vous parlerai des codes de la BD et de ses atouts pour la vulgarisation scientifique. Je vous ferai aussi des suggestions de lecture et vous parlerai de mes inspirations. Je pourrai vous parler d’un nouveau projet de vulgarisation avec la FAECUM et vous montrer mes étapes de travail. Finalement, je vous glisserai sans doute un mot sur les projets de recherche auxquels j’ai participé par le passé.

C’est un rendez-vous! J’ai bien hâte d’échanger avec vous!

 

Pour retrouver la semaine de Martin, c’est par ici

Continue reading

Brïte Pauchet, journaliste, recherchiste et rédactrice scientifique indépendante

Bonjour à tous,

Je m’appelle Brïte, je vis au Québec depuis une bonne dizaine d’années et je suis trilingue français de France, français du Québec et français de Belgique. Ne vous étonnez donc pas trop de mes expressions, j’en mélange les origines avec joie.

Comme beaucoup en communication scientifique, j’ai un parcours sinueux, appréciant souvent explorer les chemins de traverse. Je vous en parlerai plus en détail cette semaine. Ma formation : docteure en médecine vétérinaire, détentrice d’une maitrise en microbiologie et d’un certificat de rédaction professionnelle. Au fil de mes parcours professionnels et académiques, je me suis tournée vers la communication scientifique, avec le bénévolat comme tremplin.

Actuellement, je suis journaliste, recherchiste et rédactrice scientifique pigiste à temps partiel et… salariée à temps plein. Je reste aussi profondément attachée au bénévolat, que je pratique auprès d’organismes de culture scientifique.

Au programme cette semaine : mon travail à l’émission scientifique Les Électrons libres, la pige, le bénévolat, la gestion du temps (ou pas), etc.

Au plaisir de vous entendre…

 

Pour revivre la semaine de Brïte, c’est par ici:

Continue reading

Marie Duflot-Kremer, informagicienne et enseignante-chercheuse à l’Université de Lorraine

Je m’appelle Marie Duflot-Kremer et je suis tombée dans l’informatique en primaire dans les années 80 en programmant en Logo sur des ordinateurs assez primitifs (MO5 et TO7). Je n’ai jamais franchement arrêté puisque j’étais de la dernière promo à pouvoir passer une option informatique au bac en 1994. Après des études mêlant mathématiques et informatique, j’ai choisi entre les deux et fait une thèse en informatique. Après quelques années en région parisienne, je suis devenue enseignante chercheuse en informatique à l’Université de Lorraine. Je fais ma recherche au sein du LORIA et du centre Inria Nancy Grand Est dans la vérification formelle de logiciels, c’est à dire les méthodes pour s’assurer qu’un système informatique fait bien ce qu’on lui demande.

Je suis tombée dans la médiation scientifique en arrivant à Nancy en 2011 grâce au dynamisme de l’équipe médiation locale. Depuis je me suis autoproclamée informagicienne et je partage la science informatique avec tous les publics, depuis les élèves de maternelle jusqu’aux enseignants du secondaire, au travers de formations ou d’événements grand public.

Ma « spécialité »  est devenue de présenter des concepts informatiques aussi variés que les algorithmes, les réseaux, les bases de données ou la compression de texte  au travers de jeux/énigmes, et le tout sans ordinateur. Je me promène donc avec des draps, des jetons, des mousquetons, des aiguilles à tricoter et des crêpes en carton pour montrer que l’informatique c’est des concepts avant d’être des outils/objets, et que ces concepts peuvent être présentés de manière ludique et à des publics de 4 à 444 ans.

Pour vous faire une idée de ce à quoi cela ressemble, vous pouvez aller regarder une ou deux vidéos réalisées par Inria et présentant des activités informatiques par ici.

 

Pour revivre la semaine de Marie, c’est par ici:

Continue reading

« Older posts Newer posts »

© 2018 ComSciComCa

Theme by Anders NorenUp ↑