Author: Marion Sabourdy (page 2 of 2)

Maxime Labat, médiateur scientifique indépendant, homme de radio et vidéaste

PhotoMaxBonjour à tous!

Plus que ravi de prendre place dans le bestiaire de la culture scientifique francophone pour discuter, partager, débattre, rigoler, rêver. Si je ne suis pas très actif sur Tweeter, je prends par contre beaucoup de plaisir à suivre l’activité de la culture scientifique au travers de vos gazouillis. Très peu de Moldu connaissent notre métier et c’est rare de pouvoir échanger avec d’autre extraterrestre geek passionné par … un peu tout en faite 😉 et c’est ça qui fait notre force et le plaisir que j’ai à faire partie de cette communauté pro, c’est votre insatiable curiosité!

Moi, c’est Maxime LABAT, je suis à Nantes depuis 4 ans, au chômage depuis 1 an et je n’ai jamais eu autant de travail! Je suis en fait ce qu’on appelle un «autoentrepreneur», catégorie assez peu répandue dans la CSTI. Je me vois depuis 1 an comme un pépiniériste. J’ai planté plein de petites graines et j’attends de voir laquelle se transformera en grand arbre robuste. J’espère pouvoir quand même garder dans le temps un peu de professionnello-diversité (avec quelques épiphytes par-ci par-là, un joli sous-bois…). Exemples ?

  • Je suis porteur de projet au Labo des Savoirs. Cette semaine je vous parlerai principalement de ça. L’idée : l’histoire de la vie à l’échelle de la ville
  • J’ai une chaîne YouTube «Le Labo Cube»
  • Un programme (qui va commencer) sur la chaîne de l’université de Nantes
  • Je fais de la radio au Labo des savoirs
  • Je suis dans l’équipe d’organisation des défricheurs, groupe de citoyen qui réfléchi sur la transition énergétique dans le cadre du grand débat de Nantes métropole.

Voilà pour le gros de ce que je fais en ce moment. Pour moi qui étais jusque-là un pur médiateur face public, ça fait beaucoup de défi. Après 4 ans à faire Mr.Science dans l’équipe des médiateurs/machinistes des Machines de l’île de Nantes, 1 an et demi au Palais de la Découverte, médiateurs au département de Maths et sur le programme 1 chercheur, 1 manip, et 1 an responsable de la médiation au Laboratoire ArtScience de Paris, je dois dire que le «face public» me manque un peu. Je fais également partie des muséomixeurs (participant à la première édition au musée des art déco et orga, propulsion au Muséum de Nantes).

Donc c’est parti pour une semaine d’excentricité orthographique.

(PS : J’ai oublié de vous dire, ce n’est pas contre vous, mais je suis très dyslexique…par avance, je suis désolé 😉

Guillaume Desbrosse, directeur du CCSTI La Rotonde à Saint-Etienne

GDesbrosseBonjour à toutes et à tous.

Mais c’est que je suis ravi de vous retrouver sur le compte @ComSciComCa ! Nous avons trop peu le temps dans nos quotidiens pour échanger, discuter, écouter et pourtant la culture scientifique depuis ses origines repose sur ces valeurs de partage. En clair, la formidable initiative de @ComSciComCa est pour moi un instant situé en lévitation au-dessus des dossiers du bureau, une sacrée bulle d’air pour vous raconter ma petite histoire et surtout échanger avec vous toutes et tous.

Je m’appelle, Guillaume, Michel, Dimitri (oui c’est important) Desbrosse et j’assure la direction du Centre de Sciences La Rotonde situé à Saint-Étienne au sein de la prestigieuse École des Mines.

Je traîne mes idées, mes projets et mes valeurs dans la CSTI depuis maintenant 17 ans (aïe là ça fait mal) avec une envie débordante de vivre les projets pleinement, de sortir des sentiers bien définis et de créer, construire, imaginer avec mes collègues des projets qui résonnent, qui nous/vous transportent et qui figent des souvenirs chez nous et nos visiteurs.

J’ai le plaisir d’assumer la direction de La Rotonde depuis 2015. Avant ce changement d’orientation professionnelle, j’ai fait mes gammes dans la médiation scientifique pendant pas mal de temps et j’ai pu grâce aux soutiens de mes responsables successifs proposer des projets qui me tenaient fortement à cœur. J’ai une vraie attention pour le très jeune public et une affection particulière pour les médiateurs et médiatrices. Ces passeurs de sciences et d’émotions sont pour moi le cœur de nos structures et s’engagent à réaliser des actes de réparation sociale indispensable dans nos sociétés. Bon je ne vous cache pas que j’ai un côté geek un peu développé et le numérique m’accompagne depuis le début de mes premiers pas professionnel.

En résumé, je passe la semaine du 6 au 12 février avec vous et ça me fait fichtrement plaisir ! 😉 Let’s Go !

Etienne aka PharmaSilica, Pharmacien d’officine et vidéaste

DSC00532Avant de commencer notre partage sur Twitter, on m’a demandé de me présenter. Etienne, aka PharmaSilica sur internet, je suis pharmacien. J’ai fait mes études à la faculté de pharmacie de Lille et je travaille depuis en pharmacie d’officine. Oui, je suis derrière le comptoir pour délivrer vos traitements. Peut-être s’est-on déjà croisé ?

Quel rôle je joue dans la vulgarisation scientifique ? Vu mon parcours, je ne prétends vulgariser que ce qui concerne la santé/pharmacie. Je me suis aperçu que les demandes, les questions de mes patients étaient parfois les mêmes. “Comment fonctionne mon traitement ?”, “Y a-t-il des effets indésirables ?”, “Comment fonctionne tel dispositif médical ?”… Je me suis alors dit que ce que je partageais tous les jours à la pharmacie, je pouvais aussi le partager avec un plus grand nombre de personnes sur internet. Je me suis alors lancé dans la réalisation de vidéos (voir ma chaîne Youtube) en essayant de répondre aux questions de santé de la manière la plus simple possible. Je fais de la santé publique à mon (petit) niveau ! J’ai alors intégré le collectif VidéoSciences / Café des Sciences, cette grande famille de scientifiques hyper cool, et plus récemment le magazine Cephalus.

Je serai avec vous la semaine du 30 Janvier au 05 Février, n’hésitez pas à poser vos questions !

Vincent Heidelberg, vidéaste sur le thème du spatial

IMG_8487Bonjour à tous !

Ici Vincent Heidelberg, alias « Vicnet », 27 ans, vulgarisateur/médiateur du monde spatial sur Youtube.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par l’espace. Pour certaines raisons, je n’ai pas pu en faire mon métier. J’ai été développeur web, chef de projet web, superviseur et chef d’équipe chez SFR, parachutiste, réalisateur de vidéos et documentaires, et me voilà aujourd’hui.

J’ai toujours aimé communiquer sur mes passions : l’espace, l’aviation, le parachutisme, le base jump… et pour pouvoir transmettre ces amours, mon tempérament autodidacte m’a poussé à m’auto-former à la vidéo, un média qui pour moi est le plus efficace à l’heure d’Internet.

J’ai lancé ma chaîne Youtube après deux ans d’hésitation (Stardust – La Chaîne Espace). Ce qui me manquait était la confiance en moi. J’ai sauté le pas en janvier 2016. En un an, j’ai produit plus de 100 vidéos, où je raconte l’exploration spatiale, l’astronomie, les faits marquants, les découvertes, et je fais des revues hebdomadaires de l’actualité spatiale.

Ça fait un peu plus d’un an que j’ai vraiment appris à tweeter ! Un excellent moyen d’échanger avec d’autres passionnés ! J’espère passer un bon moment cette semaine avec vous aussi !

Tania Louis, Docteure en biologie, médiatrice scientifique et vidéaste

tlBonjour à tous !

Ici Tania Louis, 27 ans et ancienne scientifique reconvertie en médiatrice.

Dans ma vie antérieure j’ai étudié la biologie cellulaire et moléculaire et je me suis passionnée pour la virologie au point de faire une thèse à l’interface VIH/cancer. Ça a été l’occasion de découvrir la médiation scientifique… qui m’a enthousiasmée au point de chambouler mon plan de carrière !

Parce qu’en plus d’aimer ça, je suis convaincue de l’importance de diffuser la science et la culture scientifique à tous dans notre société. Et, chercheuse un jour, chercheuse toujours : j’adore expérimenter de nouvelles façons de le faire !

C’est pour ça que j’ai un panel d’activités très large. J’ai fait Ma Thèse en 180 secondes, j’ai monté une pièce de théâtre scientifique avec des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche (Galilée 2.0), j’anime des ateliers expérimentaux et de discussion, je donne des conférences grand public, j’ai une chaîne youtube de vulgarisation (Biologie Tout Compris) et je suis médiatrice à temps partiel au sein du groupe TRACES, ce qui me donne l’occasion de découvrir le tinkering, les sciences shows et de monter des projets à plus long terme avec des scolaires.

Bref, je suis un peu hyperactive ! Et j’aime twitter…

Florence Porcel, auteure, comédienne et animatrice

selfieDiplômée de l’Ecole de Comédie Musicale de Paris et de l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle en journalisme culturel, elle commence sa carrière sur France 5 dans deux émissions qui vulgarisent la culture web et les enjeux du numérique (« Le Grand Webze », puis « Le Vinvinteur »). En parallèle, elle crée le podcast « La folle histoire de l’Univers » pour partager chaque semaine sa passion pour le spatial et les sciences de l’Univers – ce qui lui permettra de devenir chroniqueuse dans « La tête au carré » (France Inter). Elle développe ensuite sa chaîne Youtube avec d’autres vidéos (en plus du podcast) et donne toute une série de conférences (dont 3 talks TEDx) suite à sa candidature au projet Mars One. Elle travaille actuellement avec la société de production Effervescence sur la série « Spatialiste » pour la chaîne Youtube String Theory, a publié « L’espace sans gravité » aux éditions Marabout, et prépare la sortie d’une bande-dessinée chez Delcourt en mars 2017.

David Carter, Conseiller en veille au Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec

dcarter

Biologiste de formation, je repère les tendances en matière de science et d’innovation pour un organisme public. Le but ? Mieux comprendre les changements dans ces domaines et leurs répercussions sur l’économie du Québec en général et sur les principaux acteurs du savoir (universités, centres de recherche, entreprises).

Par ailleurs – petit à petit – j’ai pris goût à la vulgarisation scientifique : articles dans le journal étudiant, blogues sur le site Web de l’Agence Science-Presse, capsules à la radio. Et je gazouilles aussi sur Twitter !

Mon Storify de la semaine :

Marion Sabourdy, responsable éditoriale d’Echosciences Grenoble à la Casemate

marion

Bonjour à tous ! Je suis Marion Sabourdy, j’effectue actuellement ma 30ème révolution autour du Soleil tout en gardant les pieds ancrés dans les montagnes grenobloises. Je travaille dans le centre de sciences La Casemate depuis bientôt 5 ans. Ma principale activité consiste à animer Echosciences Grenoble, le réseau social local des passionnés et des professionnels de la culture scientifique.

Dans ce cadre, je teste, j’expérimente, je discute et j’accompagne des gens en ligne et IRL (« in real life », dans la vraie vie, quoi !) pour les aider à « accoucher » de belles petites contributions, que je valorise ensuite sur tout un tas de réseaux. Depuis quelques mois, je partage cette expérience avec les acteurs d’autres territoires et leur donne la possibilité d’animer leur propre réseau Echosciences !

Je participe aussi de près ou de loin à tout plein de projets numériques à la Casemate. Dans d’autres vies, j’ai été journaliste… sur du papier (what ?!) et j’ai contribué à l’aventure Knowtex. Je fais partie du C@fé des sciences au sein duquel je coorganise l’événement Lyon Sciences. Et en cette rentrée 2016, je lance donc @ComSciComCa avec une petite équipe de twittos francophones passionnés de sciences \o/

J’adore Twitter, qui me permet d’entrer en contact avec des gens passionnants (oui, VOUS !), de faire une veille sur des sujets pro et perso sur le compte @Fuzzyraptor ou encore d’écrire des haïkus de sciences sur @Femtostory ^^ Bon… et j’adore les dinosaures, que ça soit clair entre nous ! 😉

Mon Storify de la semaine :

@ComSciComCa : un compte pour partager autour de la culture scientifique

@EnDirectDuLabo, @LaBioAuLabo, @RealScientists, @BioTweeps, @WeTheHumanities, @AstroTweeps… Vous connaissez peut-être certains de ces comptes Twitter collaboratifs où chaque semaine, un.e chercheur.euse ou un.e doctorant.e raconte sa vie et son travail dans son laboratoire.

Si ces comptes font la part belle au monde de la recherche scientifique (avec brio et succès, il n’y a qu’à voir leur nombre d’abonnés !),  il nous semblait qu’une grande partie du monde de la communication et de la culture scientifique n’était jusqu’ici pas représentée en Francophonie (en anglais, il existe tout de même des initiatives comme @IAmSciComm et @ITweetMuseums, qu’on vous conseille).

Alors pour donner la parole aux muséologues, vulgarisateurs, enseignants, animateurs, journalistes, illustrateurs, étudiants, chercheurs qui aiment vulgariser ainsi qu’à tous les autres métiers / bénévoles de la communication scientifique nous lançons, en cette rentrée 2016 le compte @ComSciComCa, afin de partager ensemble et avec le public notre travail et notre passion… et pourquoi pas, déclencher des vocations !

Réflexions, interactions, rêves, défis, méthodes de travail, réussites. On veut savoir qui vous êtes, quels sujets vous passionnent, comment vous les mettez en œuvre. Et ce, où que vous soyez sur la planète. Envie de partager votre quotidien de passeur de science ? Consultez les pages « Calendrier » (pour choisir votre semaine) et « Guide de survie sur Twitter » (si vous avez besoin de trucs et astuces) et envoyez-nous un message à comscicomca@gmail.com

Notre équipe est constituée pour l’instant de journalistes, médiateurs.trices et communicant.es québécois.es, belges et français.es. Si vous travaillez dans le milieu de la culture, de l’information et de la communication scientifique et si vous souhaitez nous rejoindre, pour nous aider à porter ce projet, vous êtes le / la bienvenu.e.

L’équipe ComSciComÇa : Gilhem Boyer, Hélène Carlettini pour l’ACS, David Carter, Mathilde De Vos, Charlotte Launay et Didier Michel pour l’AMCSTI, Cécile Michaut, Brïte Pauchet, Marion Sabourdy, Adrien Demilly (dessinateur)

Newer posts

© 2017 ComSciComCa

Theme by Anders NorenUp ↑