Bonjour à toutes et à tous !

Je m’appelle Alexandre (@Alex_Dlrz sur Twitter). Je suis doctorant en 2ème année au sein d’IFP Energies nouvelles (IFPEN) et à l’Université Paris-Saclay. Depuis un an, je travaille en génétique et en ingénierie métabolique, sur une bactérie répondant au doux nom de Clostridium acetobutylicum 🔬. Ça n’a pas l’air comme ça mais je vous promets que derrière ce nom barbare se cache une bestiole surprenante 🙂  Durant toute cette semaine je tâcherai de vous expliquer en quoi elle est intéressante, et en quoi mon travail pourrait l’aider à l’être encore plus ! Sans trop spoiler, cette bactérie est capable de produire des composés chimiques simples qui pourraient un jour servir d’alternative à la pétrochimie. Tout un programme 👨‍‍

Lors de cette semaine, je vous emmènerai avec moi pour découvrir le quotidien d’un doctorant et le déroulement d’une semaine de travail : la culture de bactéries, l’étude du rôle de certains gènes, les préparatifs (plus longs et fastidieux qu’on ne le croit) pour faire de l’édition génétique ✂, la tenue du fameux Cahier de Labo… Je parlerai aussi de mon parcours, de ce qui m’a motivé à débuter une thèse, du statut particulier du doctorant, et on abordera aussi des thèmes liés aux domaines de la biologie moléculaire et de la génétique.

En parallèle de ma thèse, qui occupe déjà pas mal mes journées et mes weekends, j’aime découvrir de nouvelles choses sur la chimie du vivant et la belle machinerie qui le compose. Depuis peu, j’essaye aussi de partager mon enthousiasme pour la beauté cachée du vivant sur Twitter au travers de threads que j’ai intitulé #MachinesVivantes. Ces fils me permettent d’aborder différentes échelles de cette belle mécanique : le gène, le métabolisme, l’organisme, et les applications biotechnologiques que l’on peut envisager grâce à la compréhension de ce petit monde. Je remercie encore @ComSciComCa pour cette semaine qui, pour moi, ne fait que débuter !