Bonjour,

Je suis Armelle Rancillac @RancillacA et passionnée par le cerveau. J’ai effectué mes études universitaires à Orsay, Paris XI, puis à Jussieu, Paris VI. Un doctorat en 2003, un recrutement à l’Inserm en 2006 et une HDR en 2014 plus tard, et me voilà actuellement au Collège de France, où je mène mes recherches au laboratoire qui étudie le rôle des « Interactions neurogliales dans la physiopathologie cérébrale », dirigée par Nathalie Rouach. Certes, le titre peut faire peur, mais c’est tout simple. Il suffit de savoir que notre cerveau n’est pas uniquement constitué de neurones. Il y a aussi des vaisseaux sanguins et des cellules gliales. Aie, oui, les cellules gliales, ça pique encore… pourtant, elles assurent toutes les tâches « ingrates » nécessaires au bon fonctionnement des neurones et donc de notre cerveau, mais personne n’en parle jamais. Je reviendrai plus en détail sur ces types cellulaires, tout au long de la semaine du 26 octobre, en vous parlant également de leur rôle dans ma fonction cérébrale de prédilection : le sommeil.

L’objectif de mes recherches est de mieux comprendre les mécanismes de régulation du sommeil et ses dysfonctions, pour trouver de nouvelles pistes thérapeutiques et espérer à terme, permettre à chacun d’avoir un sommeil de qualité, car mieux dormir, c’est mieux vivre.