Le Biome HackLab – licence creative commons CC BY SA 4.0

Bonjour à toutes et tous,

Je suis membre depuis 2013 de laboratoires citoyens de pratiques de sciences et techniques sous licence libre et en source ouvertes. Les termes utilisés pour qualifier ces configuration sociale particulières sont BiohackLab et Biohackerspace. j’anime également des ateliers de biologie populaire dans un café à Rennes tous les mercredi soir depuis 1 an.

Côté professionnel, je suis travailleur indépendant et je collabore depuis 1 an avec l’ONG Tactical Tech sur le projet Exposing The Invisible (https://kit.exposingtheinvisible.org/en/), notamment pour développer et formaliser le concept de bioinvestigation à la croisée de l’investigaton citoyenne et de l’usage des sciences du vivant afin de révéler des évènements passés dans l’environnement.

Pour répondre à la question « Qu’est ce tu fais ? » je réponds très souvent par « des petits bouts de trucs pour parfois les assembler ensemble ». C’est une sorte de tour de passe pour ne pas dire frontalement qu’il pourrait s’agir d’une forme de recherche-action qui serait transdiscipliaire, voire anti-disciplinaire. Par exemple, cela pourrait être illustré par les moments de travaux lorsque le design rencontre la biologie, comme le met magnifiquement en valeur l’émission radio « Bio Is The New Black » (https://cpu.dascritch.net/serie/Bio%20is%20the%20new%20Black)

Ainsi, depuis 10 ans je voyage de tiers-lieux en tiers-lieux, rencontre de nombreuses personnes et collabore à de nombreux projets très divers. Il est difficile de prendre la parole à plusieurs durant une semaine sur le compte twitter de ComSciComCa. Je tenterai avec un malin plaisir de vous raconter quelques histoires dans les pratiques communautaires des sciences et techniques, de la documentation et du partage des savoirs, tout en faisant appel à quelques ami⋅e⋅s. Avec entre autres des lichens, un robot sous-marin sur le côte de granit rose, des planctons à Concarneau, une cave à Lyon, du chou rouge à Nantes, un mini drone en médiathèque, des bactéries et des levures, du bricolage d’électroporation dans un bar.