Bonjour à tous,

Je suis Robin Souron (@RobinSouron), enseignant-chercheur à l’UFR des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de l’Université de Toulon (@univtoulon), et membre du laboratoire IAPS (« Impact de l’Activité Physique sur la Santé ») de la même université. J’enseigne essentiellement les neurosciences et la préparation physique. Mes travaux de recherche s’intéressent d’une manière générale à comprendre la plasticité de la fonction neuromusculaire en réponse à l’exercice (et la fatigue induite par cet exercice), l’entraînement ou la pathologie. Comprendre comment le corps (et le cerveau) s’adapte à l’exercice nous permet derrière de mieux en définir sa posologie (et oui, c’est comme un médicament !). Et c’est bien ici le but final de mes recherches : la promotion de l’activité physique pour préserver le capital santé, et ce dès le plus jeune âge. Il ne faut pas s’y tromper : le capital santé que l’on acquiert lors de l’enfance va déterminer notre évolution future, en diminuant par exemple les risques de développer des pathologies diverses (obésité, cancer, diabète) qui auront évidemment un impact sur notre qualité de vie d’une manière générale.

Je vous invite donc, et ce tout au long de cette semaine d’animation de @ComSciComCa (du 24 février au 1er mars), à suivre mes différents post qui viseront à comprendre les bienfaits généraux de l’activité physique sur la santé et à dresser quelques recommandations que tout le monde se devrait d’appliquer !
A très vite, et d’ici là, bougez !