Bonjour,

Je suis Nathalie Caplet, responsable communication et médiation scientifique au SIRIC BRIO, le Site de recherche intégrée sur le cancer (une labellisation de l’Institut National du Cancer) de Bordeaux (= Bordeaux – Recherche Intégrée en Oncologie). Mon compte perso est @natnatnet. Je tiens aussi @SIRICBRIO.

Je suis tombée dans la communication / culture scientifique au cours de ma thèse de microbiologie moléculaire faite à Bristol. Divers projets/engagements dans ce secteur au Royaume-Uni ont boosté mon CV, mais ne m’ont pas permis de décrocher le job de mes rêves.

Finalement j’ai été journaliste dans une revue internationale B2B de l’industrie vétérinaire (pendant 18 mois). Peu de science et loin du grand public, mais une bonne formation interne aux techniques journalistiques. Ensuite, après 10 ans en Grande-Bretagne, j’avais besoin de rentrer en France (« Tu parles bien français », me disait-on… c’était un signe !), donc j’ai envoyé mon CV à TOUS les centres de culture scientifique de France. C’est assez drôle que j’ai atterri à Bordeaux… vu que c’est de là que j’étais partie 10 ans plus tôt en Erasmus…!

J’ai été embauchée à Cap Sciences fin 2002 pour rédiger des articles sur les recherches en Aquitaine, gérer le Journal de l’Expo et sortir le premier numéro de la revue annuelle H20 (pour Hangar 20 !) – tous deux ont maintenant disparus #jesuisundinosaure. À Cap Sciences, j’ai eu plein de casquettes et d’expériences: la communication, les relations internationales, les ressources scientifiques (conseils scientifiques, ressources pour nourrir les expos), la communauté des visiteurs, l’organisation et l’animation d’évènements…J’ai également depuis longtemps une activité en freelance en parallèle. J’ai entre autres pas mal rédigé pour le secteur de l’industrie vétérinaire, où j’avais gardé de bons liens.

Depuis mars 2016, je suis au SIRIC BRIO, qui accompagne la recherche sur le cancer à Bordeaux, c’est-à-dire aussi bien au CHU de Bordeaux, à l’Institut Bergonié (le Centre de lutte contre le cancer – qui héberge mon bureau) et à l’Université de Bordeaux. Mon travail consiste à communiquer en interne et en externe, vers les chercheurs, les médecins, les patients et le grand public, mais aussi à créer de la formation ou du lien entre tout le monde. J’ai développé et j’accompagne une communauté nommée ASPERON & CO (Associations et Patients Engagés pour la Recherche en Oncologie & Chercheurs, Oncologues…) pour rapprocher les patients de la recherche, avec divers projets et actions. Cette année est une année clé. Nous venons de déposer un dossier de 250 pages pour tenter d’être relabellisé pour 2018-2022. Une audition a lieu à Paris en novembre… réponse en décembre. L’aspect dissémination et implication des patients (dans la gouvernance, les projets de recherche et la dissémination) aura surement du poids pour les évaluateurs…

Tout plein de sujets donc à discuter pour cette semaine post-Fête de la science ! Rendez-vous sur Twitter !

 

Vous pouvez découvrir la semaine de Nathalie ici: