PhotoMaxBonjour à tous!

Plus que ravi de prendre place dans le bestiaire de la culture scientifique francophone pour discuter, partager, débattre, rigoler, rêver. Si je ne suis pas très actif sur Tweeter, je prends par contre beaucoup de plaisir à suivre l’activité de la culture scientifique au travers de vos gazouillis. Très peu de Moldu connaissent notre métier et c’est rare de pouvoir échanger avec d’autre extraterrestre geek passionné par … un peu tout en faite 😉 et c’est ça qui fait notre force et le plaisir que j’ai à faire partie de cette communauté pro, c’est votre insatiable curiosité!

Moi, c’est Maxime LABAT, je suis à Nantes depuis 4 ans, au chômage depuis 1 an et je n’ai jamais eu autant de travail! Je suis en fait ce qu’on appelle un «autoentrepreneur», catégorie assez peu répandue dans la CSTI. Je me vois depuis 1 an comme un pépiniériste. J’ai planté plein de petites graines et j’attends de voir laquelle se transformera en grand arbre robuste. J’espère pouvoir quand même garder dans le temps un peu de professionnello-diversité (avec quelques épiphytes par-ci par-là, un joli sous-bois…). Exemples ?

  • Je suis porteur de projet au Labo des Savoirs. Cette semaine je vous parlerai principalement de ça. L’idée : l’histoire de la vie à l’échelle de la ville
  • J’ai une chaîne YouTube «Le Labo Cube»
  • Un programme (qui va commencer) sur la chaîne de l’université de Nantes
  • Je fais de la radio au Labo des savoirs
  • Je suis dans l’équipe d’organisation des défricheurs, groupe de citoyen qui réfléchi sur la transition énergétique dans le cadre du grand débat de Nantes métropole.

Voilà pour le gros de ce que je fais en ce moment. Pour moi qui étais jusque-là un pur médiateur face public, ça fait beaucoup de défi. Après 4 ans à faire Mr.Science dans l’équipe des médiateurs/machinistes des Machines de l’île de Nantes, 1 an et demi au Palais de la Découverte, médiateurs au département de Maths et sur le programme 1 chercheur, 1 manip, et 1 an responsable de la médiation au Laboratoire ArtScience de Paris, je dois dire que le «face public» me manque un peu. Je fais également partie des muséomixeurs (participant à la première édition au musée des art déco et orga, propulsion au Muséum de Nantes).

Donc c’est parti pour une semaine d’excentricité orthographique.

(PS : J’ai oublié de vous dire, ce n’est pas contre vous, mais je suis très dyslexique…par avance, je suis désolé 😉