screenshot_2016-11-17-10-32-40-01Kikou, y’a quelqu’un ?

Une petite voix m’a dit de me présenter, alors qui suis-je, ça je le sais… mais que vous dire, c’est une autre question ? Qu’est-ce qui peut bien vous intéresser ?

Qu’est que je fais dans la vraie vie ?

Alors je suis actuellement médiateur·trice dans un grand musée scientifique et technique à Paris, je travaille pour Universcience et plus particulièrement pour le Carrefour numérique2, un espace de la Cité des sciences et l’industrie.
Mon emploi du temps est assez diversifié et n’étant en poste depuis encore moins d’un an, il m’est difficile de décrire une routine. Je suis une “pince suisse”. Le matin, je prépare des futurs événements et finis l’écriture d’activités ou d’ateliers, à midi je discute en réunion pour des accueils de résidences Living Lab, à 15h ateliers face public pour un “cours” sur des logiciels libres (de 3D), et je finis la journée au FabLab à papoter en vrai avec les visiteurs, techniques et découpeuse laser (et scie circulaire) pour qu’ils puissent réaliser leur projet (et mettre les habitués dehors quand c’est l’heure !). Ce descriptif pourrait correspondre à une journée type mais notez que cela ne se passe jamais comme ça. En gros, peut importe la forme et le support, tant que des savoirs, quel qu’ils soient, circulent, ça peut rentrer dans mes missions.
Et le soir, j’enfile ma cape…

Avant ou après le boulot, commence un de mes nombreuses secondes vies. J’ai été contaminée lors d’un cours pas des plus passionnants par Science de comptoir (https://twitter.com/sciencecomptoir) pour faire de la vulgarisation/médiation sur le net. Depuis, je fais partie du magazine Cephalus (où je publie des notes illustrées), du Collectif Conscience et des différentes communautés du Café des sciences (http://www.cafe-sciences.org/), (Stripscience plus particulièrement). N’aimant pas particulièrement écrire et préférant gribouiller, vous pouvez retrouver les petites bestioles que mon esprit à créées, les plögs ingénus (du Dr Nesasio), et leurs réflexions sur twitter (@PlogIngenu), sur tumblr : http://plogingenu.tumblr.com/ et quelques autres réseaux sociaux que je vous laisse trouvé.

Qu’est qui m’a emmené à la médiation ?

Petite, j’ai grandi devant les reportages d’Arte, qu’ils m’ont appris qu’être chercheur(se) sur le terrain, ou réaliser des documentaires, ça serait super cool comme métier ! Mais comme j’étais curieuse, j’ai surtout appris à cultiver ma curiosité, sur tout, tout le temps. J’ai fini quelques années plus tard avec deux masters, l’un en recherche en écologie et en évolution, et l’autre en communication scientifique. Entre mes études, je suis surtout allée sur le terrain, la médiation naturaliste lors d’un éco-volontariat à 19 ans, puis sécher les cours et décaler les horaires traditionnels de stage pour aller faire de la médiation scientifique puis technique dans les quartiers prioritaires et établissements médicalisés, passer une saison à faire de la médiation dans le musée de science monégasque. Au fil du temps et de l’expérience, tu transmets à ton tour, ce qui marche et ce qui ne marche pas en vulgarisation/médiation. J’ai pu être chargée de projet pour la fête de la science de 2015 pour Sorbonne Université (principalement pour l’UPMC et l’Université Paris Sorbonne) et maintenant je suis à la Cité.

Un secret…

Ah, si ! C’est du haut de mes 24 tout juste 25 balais que je papoterai avec vous la semaine du 27 novembre 2016. Donc pour en savoir plus, n’hésistez pas à me poser des questions sur twitter…

Retrouvez la semaine d’Hélène ci-dessous :